Les Sirops

Règlementation

Il existe deux décrets français réglementant les sirops :

  • le décret n° 92-818 du 18/08/92 portant application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de services en ce qui concerne les sirops

  • le décret n° 97-914 du 30 septembre 1997 modifiant le décret n° 92-818 du 18 août 1992 portant application de la loi du 1er août 1905 sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de services en ce qui concerne les sirops

 

Conformément à la règlementation, la dénomination « sirop » est réservée aux produits concentrés et aromatisés obtenus par dissolution de matières sucrantes glucidiques dans l’eau.

 

La teneur en matière sucrante et en jus de fruits est règlementée pour les sirops produits en France et destinés au marché français, afin de garantir une qualité optimale des produits :

  • Les dénominations « Sirop de fruits » ou « sirop au jus de fruits » sont exclusivement réservées aux sirops contenant au moins 10% de jus de fruits ou 7% pour les jus d’agrumes.

  • Les sirops doivent contenir au moins 55% de matière sucrante (sucre blanc, sucre raffiné, dextrose, sucre caramélisé, miel, etc…) ou 50% pour les agrumes ou si la matière sucrante est du fructose.

 

Les sirops doivent également respecter la règlementation européenne et nationale relative aux denrées alimentaires :

  • Règlementation sécurité des aliments et hygiène (Règlement n°178/2002, Règlement n°852/2004)

  • Règlementation des additifs et des arômes (Règlement 1334/2008/CE, Règlement 1333/2008/CE, Règlement 1332/2008/CE, Règlement 1331/2008/CE)

  • Règlementation des matériaux au contact des aliments (Règlement CE n°1935/2004)

  • Règlementation étiquetage (Règlement 1169/2011)

  • Règlementation relative aux allégations nutritionnelles et de santé (Règlement 1924/2006)

  • Règlementation bio le cas échéant